UN LION EN GRECE !

UN LION EN GRECE !

Notre Lion rugit maintenant en Grèce sur l’île de Milos, qu’il a atteinte après 5 étapes et 5 jours de voyage.

Ce ne sont pas moins de 1000 NM que l’IZ a parcourus, avec aux commandes Laurent et Jennifer après des étapes de 120 à 250 NM , en Italie à Sienne et Lavello, en Grèce à Ioannina et Kopaida, pour atteindre Milos où ils ont retrouvé leur famille.

La carte du vol est disponible en suivant ce lien. Bon vol retour à tous les deux !

Laurent donne des preuves que même en voyage l’avion est garé face au vent, statiques en place et astiqué !

 

Carnet de voyage avion Italie Grèce juin 2018

Jour 1 : Cannes-Sienne

Ville splendide, accès de l’aéroport seulement en taxi 20 min 25/30 euros
Inconvénient : taxes élevés 170 euros pour une nuit

Jour 2 : Sienne-Lavello ZZZZ

Piste en herbe 700m. Contacter le propriétaire avant pour qu’il amène du 100 LL ou SP98 dans des jerricans. Accueil très sympa. Dans les alentours, bed and breakfast, hôtel, fermes de mozza et ricotta! Les gens du club nous ont déposé à Venosa.
A la station essence du coin, super bon panini !!!
Délicieuse pizza à Venosa à l’hôtel Villa del Sorriso

Jour 3 : Lavello – Ioannina GRECE

Possibilité escale à Lecce 128.45, contacter Francesco +39 3337469850 (sur le petit terrain de Lecce). Ca vaut le coup d’avoir une voiture pour explorer les alentours de Lecce (ville + plages San Cataldo, Galipoli…)
A Ioannina, accueil beaucoup moins sympa. Pour entrer en Grèce, même si zone Schengen, obligation de passer par un aéroport port of entry pour l’entrée et la sortie. Si possible, en choisir un autre que Ioannina ! Mais attention ne pas choisir un aéroport FRAPORT, taxes très très élevés parait-il… Prendre la carte AOPA pour voler en Grèce – énorme réductions sur les taxes sur les aéroports non Fraport- 50 euros la carte. La souscription prend quelques minutes en ligne, pas d’obligation de recevoir la carte chez soi, il faut juste le numéro AOPA.
Taxes sans carte AOPA 200 euros, avec carte 50 euros.
Absolument : envoyer un mail à tous les handling en Grèce avant l’arrivée, de préférence 1 à 2 semaines avant (surplus taxe de 50 euros si pas de mail envoyé + permet de réserver un parking + si aéroport militaire permet d’avoir le temps d’obtenir l’autorisation des militaires). Ils ne sont pas réactifs et travaillent que les jours ouvrés… Donner les infos : type avion, MTOW, immat, capacité de l’avion, nb de pers à bord, date et heure arrivee et depart, nom du pilote, AOPA number.
Attention aussi aux heures d’ouverture des aéroports… très restreints!
+ obligation de poser un PLN pour tous les vols en Grèce. On a utilisé EuroFPL, très pratique, il enregistre les données. S’enregistrer sur le site au préalable pour obtenir un compte avec le numéro de licence (cela prend un jour max)
On pensait initialement aller à Milos directement mais le parking nous a été refusé, on pensait donc plan B aller à Tripoli avant l’heure de fermeture de Ioannina mais en montant déposer le plan de vol auprès du contrôleur, il nous dit que Tripoli est militaire et qu’il faut une autorisation… Donc on est coincé… Le contrôleur nous parle de Kopaida mais n’arrive pas à les joindre, vieux numero. A la fermeture, il nous dépose dans le centre-ville, très mignon, grand beau lac, château… bon poulpe, bon gyros! On passe la nuit là-bas et arrivons à joindre Kopaida via facebook !! Nuit à Ioannina.

Jour 4 : Ioannina- Kopaida ZZZZ 119.7

Direction ce terrain privé tenu par Georges, archi sympa. Pas de handling, pas d’autorisation, pas de PPR, pas d’horaire d’ouverture ! Georges habite sur place. Lui envoyer un mail via facebook – Kopaida air base ou 00306977612200. Georges appelle son terrain « le village Gaulois » ! Le week-end, resto sur place, sa copine cuisine salade grecque avec les légumes du jardin, brochettes, glaces.
Pour refueller, Georges nous a emmené à la station essence. Pour dîner, on a été ensemble dans une belle ville aux alentours. Ne sais pas s’il peut avoir du 100LL?
Inconvénient : pas de possibilité de louer de voiture alors que beaucoup de belles choses dans les alentours : 100km Delphes…

Jour 5 : Kopaida- Milos

On obtient enfin une autorisation parking pour 2 nuits à Milos.
Aéroport un peu plus petit que Ioannina, mais même principe de handling et on est traité comme un vol commercial. Ils ont même pris notre valise pour la mettre sur la tapis roulant !!!
Pas de possibilité d’aller à l’avion seul, il faut toujours être accompagné…
Pas de possibilité de refueller, même avec un jerrican. C’est pas le village Gaulois !
Taxes 55 euros pour 2 nuits.

Jour 6 et 7 : Farniente à Milos

Jour 8 : Milos- Kopaida

On n’a pas eu à temps l’autorisation des militaires pour aller à Kalamata… ils disent apparemment toujours oui en 3 jours ouvrés mais cette fois cela ne leur a pas suffit! C’est pour cela qu’on recommande 1 à 2 semaines, quitte à annuler à la dernière minute en fonction de la météo. On avait l’autorisation du handling et parking… Pour info, pour Kalamata, écrire à klx.ops@goldair-handling.gr Vicky 2721066036.
A Kopaida, accueil toujours aussi sympa. On dort de nouveau sur place dans un bungalow chauffé 🙂
et on paye une somme dérisoire…25 euros.

Jour 9 : Kopaida- Ioannina

On veut quitter la Grèce donc obligation de repasser là. Contrôleur archi mauvais, c’est le cas en Grèce en général partout. Ils bossent comme s’ils n’avaient pas de radar, mais ils en ont ! On a essayé de raccourcir les transits publiés et on s’est fait reprendre à la fréquence.

Jour 10 : Ioannina- Limatola Volturno Fly ZZZZ

Piste en herbe 630m + 90m utilisable dans le prolongement de piste. Terrain privé tenu par Antonio +39 338 942 1040. Il ne parle pas anglais… Il peut vous emmener à la station pour SP98. Je ne sais pas s’il peut avoir du 100LL. Très sympa. N’a pas voulu qu’on paye de taxe.
Au départ, on visait aéroport de Capoue mais il est réservé aux avions basés.
De là, des amis sont venus nous chercher.

Jour 13 : Limatola- Ajaccio- Cannes

Escale à Ajaccio pour refaire le plein, on en profite pour pic niquer à la plage avec Jean-Charles contrôleur à Ajaccio. Taxes attero + parking 55euros.

Infos diverses :

Listes de terrains privés en Grèce où il n’y a pas de handling (essentiellement dans le nord de la Grèce) :
– Iarissa TERPSITHEA
– MYRINI Karditsa (accueil moyen)
– Serres Hortero
– Serrai : proche de Serres, même club, très sympa
– Xanthi Neos Zygos
– Kolchico
– Edessa Arnissa- Panagitsa : super ambiance, terrain planeur
– Florina
– Kastoria, attention aux heures d’ouverture

Georges nous a dit qu’il est très facile de voler en Bulgarie, beaucoup d’aéroports. Mais attention à ses affaires en ville !

En Croatie, il parait que c’est très facile aussi et taxes raisonnables. Zadar 245 KN / 33 euros.

Monténégro : on a rencontré un pilote Français en Grèce qui est allé à Tivat taxes 62 euros.

Les commentaires sont clos.